Thèmes

grammaire: phonétique [47 résultats]

Fichier Fragment Autres thèmes du fragment Sommaire
I-029 A06 De la maison à Tolosa, de l’intérieur à l’extérieur, de la maison à la rue, un riche, un agneau, un rêve, toute la poussière est tombée, il a des côtes solides, un corps, une chose rugueuse, un chêne, nous allons le laisser en paix, il fait froid, tu as un coeur de pierre, combien y a t’il de place ici ?, ne lui dis pas cela.
I-029 A09 Combien était-ce?, il ne lui parla pas parce qu’il était fâché, c’était eux, c’était des hommes, ils étaient grands, il ne savait rien, je n’étais pas sûr, tu ne marches pas.Je ne sais rien, ce n’est pas vrai, nous ne sommes rien, nous n’allons pas tout seuls, tu ne viendras pas?, il mourut très vieux, tu peux partir.
I-032 A01 grammaire: declinaison Il va vers les hommes, il va vers les hommes. A cause de quel homme souffres-tu ?, Le Christ mourut pour les hommes, les fils de la terre sont bons, Les oignons issus de quelle terre sont-ils bons ?Je n’ai pas de terre, ici il n’y a pas de travail, il n’y a pas de mot pour expliquer cela, il n’y a pas d’homme, il n’y a pas de garcon, il n’y a pas d’argent, il n’y a pas d’armoire.Nous allons à Burgos, nous allons à Madrid, nous allons à Barcelone, nous allons à Muskitz, nous allons à Gerendiain, nous allons à la montagne, nous allons au café, nous allons au puits, nous allons aux puits, nous allons en montagne (différence entre “mendi” et “oihan” - montagne et forêt), à quel puits vas-tu ?Mets m’en sur les mains, mets de l’eau de cologne sur les têtes, mets du sel sur les poireaux, mets du sucre sur les pains.Une montagne, la montagne est belle, les montagnes sont belles, la montagne manque de bois, le bois de la montagne est bon, avec la montagne on peut gagner beaucoup d’argent, en montagne on vit bien, je me souviens très bien de la montagne.
I-033a A05 grammaire: lexique - grammaire: démonstratives - grammaire: déclinaison Oeil, champ, yeux, main, droite, gauche, mains, tête, les têtes, brebis, brebis, porte, portes, femme, femmes, voir, couper, découper, venir, gitans, donner, emporter, je connais, couleuvre, petit lézard, crapaud, grenouille, lézard, lait.Pour moi, pour toi, ces villages sont très jolis, ces hommes ont fait le travail, ces femmes ont fait le travail, dans ces maisons vivent beaucoup de personnes. Beaucoup, devant, derrière, je boirai ceci.
I-033a A07 grammaire: futur Il s’arrêtera, le reconnaîtra, garder les brebis, je garderai les brebis, je lui dirai, je boirai, quand je serai plus vieux je vivrai tranquille.
I-034 A05 grammaire: lexique "Xagosa" (herbe), "xartasa"(maladie des plantes), "xatukak"("xustapurrak" (échardes), piquer, sentier, nombril, cochon, chien, oiseau, regarder, mon père. Ceux-là savent la vérité, ils savaient la vérité, il est mort ce matin, "irrintzi" (cri ).
I-034 A07 Demain je vous enverrai du travail, demain nous prendrons du café au petit-déjeuner, demain nous mangerons des txistorras, demain nous mangerons des haricots au déjeuner, nous nettoierons. Hier nous nous sommes retrouvés en bande, j’ai l’habitude de laisser la voiture au garage.
I-079a A02 grammaire: lexique Printemps, été, hiver, automne, soleil, lune, éclair, ombre, grêle, glace, mouche, abeille, guêpe, araignée, couteau, vin, fromage, honte, près, loin, devant, derrière, interroger, demander, descendre, monter, dire, répondre, loup, fermer, ouvrir, terminer, emporter, apporter, manger, regarder, voir, toucher, naître, offrir, enlever, tomber, couper, aller, venir, être, avoir, rester, boire, donner, acheter, vendre, éteindre, allumer, appeler, sortir, sortir, coudre, casser, trouver, mettre, attendre, connaître, frapper, croire, oublier, gâter, traire, fougère, avaler, continuer, réveiller, laisser, joug, aujourd’hui, demain, après-demain, après-après-demain, hier, avant-hier, nuage, cuire, fille, fils, pain, mais, main, lézard, hérisson, corbeau, grenouille, coude, riche, ail, neuf.
I-078a A6 Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-078b B6 Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-066a A4 Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-058 B9 Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, tête, mains.
I-058 A3 Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-010 B1 A la fille/aux filles, au champ/aux champs, au garçon/aux garçons. A midi, le temps, Noel, fruits, rapide, mouche, doux. Je suis, plus, les vaches de ceux-là, les quatre, ceux-ci, toutes les nuits, quatre cents, rivière, en plus, long, fils, bras, je vais au champ, main, dans la main, juments, arriver, tard, génisse, veau, canard, bois, planche, langue, mince, les vêtements des femmes/de la femme, la voiture du fils/des fils, ce fou de là-bas. Payer, recueillir, avec nous, tard, je suis parti, être, rester, écoutez, mouillé, écrire, se taire, dire, venir, voir, connaître, le meilleur, bétail. Moi je dois savoir cela, celui-là irait aux champs, le soleil, nous fîmes quelque chose, tous les jours, cuire, étudier, n’importe lequel, a minuit, dans cette maison, le propriétaire de cette maison, de celui-ci, découper, couper. Hêtre, paix, allumer, croix, poireau, grain, corps, Haya, paz, encender, cruz, puerro, grano, cuerpo, courageux, être, il est, âme, hiver, puits, chien, chaise, soeur, pierre, éclair, sauce, noix, allar, son , escaliers, obscur, aller, garçon, sale, il y a longtemps, devant, derrière.
I-006 A6 La frontière de prononciation de la graphie /j/ se trouve entre Larraun et Arrarats et Itsaso. Long, fils, bras, coude, je m’en vais, juments, mains, main, canard, veaux, génisses, langue, gros, maigre, tais-toi, dire, voir, apporter, couper, donner, connaître, riche, animaux.
I-039 A06 grammaire: lexique Garçon, ciel, monde, tête, oeil, rude, porte, vent, ceci est long, bras, parents, compagnon, ami, serpent, cou, nuages, femme, voir, donner, prendre, frère, vaches, ceci est pour eux, berger, forêt, Dieu, nuit, hêtre, allumer la lumière, paix, corps, péché, aller en forêt, manger, fête, frapper, gitan, panier, monsieur, un veau est né, vendredi, cinq, deux, ceci est sale, cet homme est grand, cet homme a dit la vérité, je suis venu par là.
I-036 A08 grammaire: verbes - grammaire: declinaison J’emporte les choses à la maison, tu emportes les choses, j’apporte les choses à la maison, je peux faire ceci, tu peux faire ceci, j’aime les bonbons, je crois qu’il va pleuvoir, j’allai acheter une vache, je dirai toujours la vérité, j’irai à la montagne, vous aimez le vin, ceci est pour la mère, je vais avec ma soeur, se fâcher, jusqu’à demain, Pedro n’est pas encore venu, je crois en Dieu, un homme très grand, une femme très grande, canard, bélier, coudre, fil, qui sont ceux qui sont venus ?, pour quoi est ceci ?, pourquoi es-tu venu si tard ?, pourquoi as-tu dépensé tant d’argent ?, pourquoi es-tu venu en voiture ?
I-062 B06 grammaire: declinaison Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, j’ai donné un livre aux filles, j’ai donné un livre à la fille, je suis allé vers les filles, je suis allé vers la fille, ceci appartient à la fille, aux filles.
I-014 B02 grammaire: lexique - grammaire: declinaison Saucisse, boudins : grand, petit, blanc, noir. Pain, vendredi, mousse, hêtre, roue, trou pour jeter la paille à l’étable, ciseaux, grain, inviter, nid, noeud, savon, cent, mesurer, porcherie, envoyer, deux hommes, cheminée, cela m’a coûté, haine, petits bâtons pour éteindre le feu, litière pour le bétail, blé, pain, pain avec levure que l’on met sous la cendre, pelote à épingles, une maison, un vent, foi, celui-ci est long, faim, maisons, fils, j’ai un fils, des fils, faim de loup, un an, une semaine, un autre, ceci est à moi, ceci est à vous, ceci est à lui, un pain, une lumière, un houx, un déjeuner, une oreille, un village, une porte, l’oreille est grande, le village est joli, la porte est grande, la nourriture est bonne, il y a beaucoup de lumière, donnez la moitié, des pains, des lumières, des nourritures, des oreilles, des villages, je vais au village, mettez du sel dans le pain, pluie, les pluies sont bonnes, un hêtre, un champ, un bras, le bras, les bras sont grands, les hêtres sont grands, les champs sont grands, fenêtre, âne, une main, une tête, un poireau, un puits, l’hiver est rude, la peau est sombre, les peaux sont chères, les poireaux sont chers, les têtes sont jolies, je vais au puits.
I-069b A06 grammaire: pluriel Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-060a A03 Fille, fils, pain, âne, main.
I-016b B05 grammaire: lexique - grammaire: accent Sureau, lance-pierres. Blé, nourriture, petit-déjeuner, casse-croûte, déjeuner, goûter, dîner, oreille, oreilles, déjeuners, houx, lumières, pains, hêtre, un hêtre, un champ, un bras, bras, bouche, loup, fenêtre, il est sec, âne, un loup, une bouche, une fenêtre, un âne, hêtres, champs, une main, une tête, un poireau, un puits, un hiver, une peau, main, tête, poireau, puits, l’hiver est rude, la peau est brune, mains, têtes, poireaux, puits, hivers, peaux, j’ai quelque chose dans la main, j’ai une bosse sur la tête, il y a une grenouille dans le puits. Grenouille, serpent, lézard, gros lézard, veau. L’hiver nous prenons du repos, nous sommes restés dans le champ. Nous sommes restés, nous avons été (deux façons de dire “être”). J’ai des dents dans la bouche, il y a des fleurs à la fenêtre, le matin, je suis resté dans la montagne, ceci est dessus, je suis resté à la maison, je suis resté dans une maison, je suis resté dans la rue, dans le village, en chemin. Axuria : agneau (animal vivant) -Umarria : agneau (viande). Secouer, sonnaille. Ilea : pelage d’un animal - kalparra : cheveux d’une personne. Les mots “Andereño, oporrak, ikurriña” sont appris plus tard.
I-011 B06 grammaire: lexique L’homme parle différemment, exemples.Fils, foi, en haut, sur la table, blé, blanc, il est venu, un morceau, hiver, puits, chien, chaise, soeur, pierre, éclair, main, bouteille, tête, pluie, lumière, sol, avec moi, avec toi, jour, maintenant, lait, pain, personne, temps, rien, lit, bouche, sec, escaliers, obscur, marcher, garçon, sale, farine, devant, derrière, poulet, marteau, bêche, houe, râteau, fourche, crochet, coupe-ronces, maillet, travailleur, chercher, argent, bâton, petit pain.
I-073a A03 grammaire: nombre Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-022b A04 Celui-là avait besoin d’argent, il lui demanda qui il était. “Zimeldu” (flétrir).
I-022b A02 grammaire: declinaison J’ai vu un boeuf, une montagne, il n’y a pas de village propre, qui est venu ?, nous sommes venus, j’ai une vache, je vois un champ, fiancée, j’ai une tête, j’ai tué une souris, un chat, ciel dégagé, l’été est fini, où as-tu dîné ?, où Pedro a t’il dîné ?, où s’est-il arrêté ?, où nous sommes-nous arrêtés ?, nou savons vu un chrétien, une nuit, un enfant, une jolie maison, nous étions en train de discuter et brusquement la télévision s’éteignit, combien font deux et deux ?, combien viennent aujourd’hui ?, à présent qu’ils sont assis ils se reposent, combien sommes-nous ?, qui l’a fait ?, moi du moins oui, si nous avions de l’argent nous achèterions une voiture, lui aussi le sait, nous oui, toi oui, qui sait ?, qui apporte ?, ils sont les quatre, ils sont grands, ils sont les meilleurs, nous sommes des personnes, nous sommes de cette maison, nous sommes jeunes, sans vin, combien de pelotes as-tu ?, combien de personnes sommes-nous ?, combien de fumée vous avez, combien de caisses, il partit de la maison pour aller à Paris, il partit de la maison pour aller à Tolosa, de l’intérieur vers l’extérieur, de la maison à la rue, un riche, un agneau, un rêve, toute la poussière (lui) est tombée, descendons dans la rue, un corps, une chose rugueuse, un chêne, il fait froid, il y a trois corps sur le sol, tu as un coeur de pierre, combien d’espace il y a, étant donné que je suis malade je ne travaille pas, je viens prêt à tout, c’était combien ?, c’était eux, c’était des hommes, ils étaient grands, il ne dirait rien, il ne savait rien, maintenant je ne suis plus au lit, je n’étais pas sûr, tu n’es pas encore vieux, tu ne viens pas, tu ne marches pas, si tu n’es pas bon…, si tu ne viens pas j’irai tout seul, si tu ne vas pas à l’école tu n’apprendras pas, je ne sais rien, ce n’est pas vrai, il n’est pas venu, nous ne sommes rien, nous n’allons pas seuls, hier nous n’étions pas venus seuls, tu n’es pas venu, il mourut alors qu’il était très vieux, êtes-vous là ?, tu peux y aller. Tais toi et mange, il but beaucoup, il eut peur, qui es-tu ?
I-004 B07 A nouveau, chien, je ne sais pas.
I-023b B09 grammaire: syntaxe J’ai vu un boeuf, une montagne, il n’y a pas de montagne propre, qui est venu?, qui vit ici ?, nous sommes venus, j’ai une vache, je vois un champ, fiancée, une tête, un rat, un chat, ciel dégagé, le mois est terminé, quand mon frère s’est-il marié?, où nous sommes-nous arrêtés ?, une nuit, un enfant, un chrétien, une jolie chose, nous étions en train de dîner et brusquement la télévision s’éteignit, combien de lapins y a t’il ? aucun, combien font deux et deux, combien viennent aujourd’hui ?, combien sommes-nous ?, qui l’a fait ?, moi du moins oui, si nous avions de l’argent nous achèterions une voiture, lui aussi le sait, nous oui toi aussi, qui sait, qui apporte ?, ce sont les quatre, ils sont grands, nous sommes les meilleurs, nous sommes des personnes, nous sommes de cette maison, sans doute, nous sommes jeunes, sans vin, combien de personnes sommes-nous?, combien de fumée vous avez, combien de caisses ?, il partit de la maison pour aller à Paris, de l’intérieur vers l’extérieur, de la maison à la rue, un riche, un agneau, un rêve, toute la poussière (lui) tomba, il est tombé dans la côte, j’ai fait un rêve impressionnant, toute la poussière, un corps.
I-023b A01 Un chêne, non monsieur non, il y a trois corps sur le sol, combien de place y a t’il ?, nous en avons eu cinq chacun, c’était eux, c’était des hommes, ils étaient grands, il ne dirait rien, maintenant je ne suis pas au lit, je n’étais pas sûr, je ne savais rien, tu n’es pas encore vieux (tutoiement, vouvoiement), tu ne viens pas (vouvoiement, tutoiement), tu es vieux (tutoiement, vouvoiement), si tu n’es pas bon, si tu ne vas pas à l’école tu n’apprendras pas, mon ami ne vient pas aujourd’hui (vouvoiement, locution), nous ne sommes rien (locution), nous n’allons pas seuls (locution, vouvoiement), hier nous ne vînmes pas seuls, tu n’es pas venu (vouvoiement, locution), hier tu ne vins pas (vouvoiement, tutoiement), il mourut très vieux, êtes-vous là ?, tu peux aller (tutoiement), cela fut dit à la réunion, tais-toi et mange, on but beaucoup, il eut peur (locution, vouvoiement), qui es-tu ?, il avait besoin d’argent, il lui demanda qui il était.
I-005 A11 En hiver, à la maison, sur le chemin, dans une maison, le matin, la nuit, ici même.
I-005 A01 Brique, Dieu, aller.
I-077b B11 grammaire: pluriel Fille, fils, pain, âne, main, filles, fils, pains, ânes, mains.
I-068a A10 Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-036 B05 grammaire: verbes Il aimait le vin, aimais-tu le vin ?, elle aimait le vin. Voler, ciel, se lever. Lequel veux-tu, celui-ci ou celui-là ?, si je pouvais je le ferais, si j’étais plus jeune je danserais, que Dieu le veuille, un ver, combien de noisettes il y a ici !, le premier, le second, le troisième, le quatrième, le cinquième, un endroit, une main, une tête, un oeil, des têtes, des yeux, soleil, lune, laver, faire la lessive.
I-036 B09 grammaire: lexique Grand-père et grand-mère, petits-enfants, banc souvent placé près de la cheminée, Carême, il fait sombre, rides, il est très grand, dé à coudre, jument, une heure, veau, génisse, repas, ils disent que Pedro est venu, nuages, belette, troupeau de vaches, samedi, dimanche, maison, vache, se lever, sonnaille, avouer, genou, monter, descendre, s’habiller, se dévêtir, mouche, pluie, langue basque, Basques, argent, père, mariage, Dieu, sec, un abri, langue, mince, onze pesetas, il s’est endormi, il a vieilli, oublier, cela sent bon, neuf pesetas, boîteux, fumée, enlever, draps, pioche, pommes de terre frites, ciseaux, figue, crapaud, grenouille.
I-056 A01 grammaire: lexique (00:25") Les autre sont venus, serpent, lézard, lait. (01:40") Traire, cinq, j’ai tant de temps, bétail, je suis allé chercher les vaches.
I-056 A05 grammaire: lexique Fête, hêtre, ciseaux, dos, se fâcher, croix, sortir, libre, les animaux. Serpent, le premier, trouver, veaux, celui-là, celui-ci, celui-là là-bas, rien. J’apporte l’herbe, couper, voir, donner, emporter, être rassasié, arc-en-ciel, pluie, basque, ils sont en train de battre le blé, batteuse.
I-056 B01 grammaire: lexique Frênes, chênes, hêtres, fêtes, ciseaux, serpents.
I-046 A05 grammaire: declinaison - grammaire: démonstratives Frère, frères, vaches, je veux manger davantage, ventrèche, jambon, Dieu, nuit, minuit, quarante, quatre-vingt, allumer la lumière, péché,paix, je suis content, je n´ai pas un bon corps, berger, vendredi, dimanche, samedi, intestins, deux, je ferai ceci, je dirai la vérité, garçon, sale, haricot, pois, boue, cousin, il est très vaillant, ce mois-ci, mille pesetes, sorcière, sauterelle, cheveux, laine, lune, soleil, neveu/nièce, l´homme a fait ceci, les hommes ont fait ceci, le curé a célébré la messe, les curés ont célébré la messe, le fils a fait ce travail, les fils ont fait ce travail, je suis venu à pied, je suis venu avec mon fils, je suis venu avec mes fils, où allez-vous ?, j´ai donné une pomme au fils, j´ai donné une pomme aux fils, j´ai dit cela à la fille, j´ai dit cela aux filles, cette maison est petite, ce chien est plus grand que l´autre, ceux-là sont venus par là, celui-là est venu par là.
I-041 A05 grammaire: lexique Mezkiritz, Ardaitz, Itoitz, ciel, monde, tête, oeil, il est vilain, porte, j´ai été très grande, vent, bras, parents, couleuvre, cou, sortir, je n´ai pas du tout envie, j´ai caché les bonbons, le libre est tombé et il l´a ramassé par terre, cacher, enterrer, ils ont laissé un fils pour la maison, ils sont restés à la porte sans entrer à l´intérieur, ils ont laissé tout l´argent pour les enfants, prendre, trouver, nuages, voir, connaître, donner, hommes, femmes, dévêtir, frère, vaches, berger, lard, tamis, arc-en-ciel, nuit, allumer, paix, je suis content, monsieur, payer, gitan, aller.
I-041 A07 grammaire: lexique - grammaire: declinaison - grammaire: démonstratives Quatre, panier, vendredi, un autre, intestin, jeudi, garçon, sale, haricot, un mois, mille pesetas, une sorcière, cheveux, nièce, l´homme a fait ceci, les hommes ont fait ceci, le curé a célébré la messe, les curés ont célébré la messe, le fils a fait des travaux, les fils ont fait des travaux, je suis venu avec le fils, je suis venu avec les fils, je vais à la maison, où vas-tu ?, j´ai donné la pomme au fils, j´ai donné la pomme aux fils, j´ai donné ceci à la fille, j´ai donné ceci aux filles, cette maison est petite, cet homme est grand, cette fille est jolie, celui-ci a dit la vérité, ce garçon est méchant, dans ces maisons il fait froid, cet homme travaille beaucoup, je suis né dans ce village, ce champ est à nous, pré, terrain, prairie.
I-091a A05 grammaire: lexique Le boeuf, la vache, le veau, le coq, le garçon, un garçon, j´ai un fils, j´ai une fille, dans ce village il n´y a pas de curé, cette fille est jolie, cet homme est très grand, cet homme fait un gros travail, fermer la porte, souris, oeil, oreille, nez, lèvres, doigts, mains, la nuit, l´après-midi, demain, après-demain, le matin, à midi.
I-040 A06 Comment s´appelle-t´il, ciel, monde, tête, oeil, laid, porte, vent, long, bras, le matin, parents, couleuvre, cou, sortir dans la rue, je n´ai rien, nuages, voir, donner, connaître, femme, nu, frère, vaches, ceux-là sont jolis, berger, plus, lard, ventrèche, Dieu, nuit, minuit, hêtre, lumière, allumer, paix, je suis content, corps, bouton, aller, fête, dimanche, monsieur, frapper, gitan, panier, cinq, vendredi, intestins, jeudi, trois, quatre, jeferai ceci, je dirai la vérité, je serai bon, je donnerai, garçon, sale, boue, cousine, cousin, un mois, mille, j´ai mal, sorcière.
I-040 A07 grammaire: declinaison L´homme a fait ceci, les hommes ont fait ceci, le curé a célébré la messe, les curés ont célébré la messe, je l´ai frappé avec le marteau, je suis venu avec le fils, je suis venu avec les fils, je suis venu avec la fille, je suis venu avec les filles, je vais à la maison, où vas-tu ?
I-073b A05 grammaire: pluriel Fille, filles, fils, fils, pain, pains, âne, ânes, main, mains.
I-055 B02 grammaire: lexique Trouver, tambour. La musique d´alors se faisait avec le txistu et le tambour, et d´autre part l´accordéon. Lait, tante, corbeille.
I-027 B02 Le mot “entregu” (capable, habile). Fontaine. Laver. Couteau affilé. Sillon. Orties. Houe. Manche. Champ. J’ai vu un bœuf. Une forêt. Il n’y a pas de village propre. Qui est venu ? Qui vit ici ? Nous sommes venus. Une vache. Un pré. Fiancée. Une tête. Une souris. Un chat. Le ciel est limpide. L’été s’est achevé. Où avez-vous soupé ? Où s’est arrêté Pedro ? Où est apparue Maria ? Où nous sommes-nous arrêtés ? Quelques hommes. Un chrétien. Une nuit. Un enfant. Une jolie maison. Nous étions en train de parler et brusquement la télévision s’est tue. Combien de lapins y a t’il ? Aucun. Combien font deux et deux ? Combien sont venus ? Ils sont fatigués, ils se reposent. Combien sommes-nous ? Qui a fait cela ? Moi pour le moins, oui. Si nous avions de l’argent, nous achèterions une voiture. Lui aussi le sait. Nous oui, vous oui. Qui sait ? Qui apporte ces choses ? Ne faites rien. Ils sont quatre. Ils sont grands. Nous sommes les meilleurs. Nous sommes des personnes. Nous sommes de cette maison. Sans doute. Nous sommes jeunes. Nous sommes sans vin.